28 avril 2006

CFDT - Un syndicalisme d'adhérents...

Chez Oracle aussi !
L'individualisation forcenée impulsé par la direction; la montée en puissance des contraintes sans compensations dans nos différents métiers; la gestion totalement opaque des augmentations "discretionnaires", des bonus "discretionnaires", la disparition de la participation "générale", de l'interessement, de la prime de vacances, l'accroissement sans contreparties des contraintes de mobilité, vous interpelle ?

Vous souhaitez :
- Réhabiliter le collectif
- Partager des valeurs fortes de démocratie, d'emancipation, de pratiques participatives
- Etre une force de proposition constructive, soucieuse de prendre en charge les interêts de tous, dans la comprehension de la réalité du monde.
- Pouvoir être consulté sur les décisions importantes.
- Le cas échéant, vous voulez porter nos valeurs lors des prochaines élections professionnelles au Comité d'Entreprise ou Délégués du Personnel ?
- Vous souhaitez participer concretement à l'élaboration de nos revendications, et cela en toute confidentialité vis a vis de la direction ?

Pour nos enfants, sans chercher à changer le monde, vous voulez avoir l'opportunité d'infléchir les orientations de notre société ?

Nous vous proposons de nous rejoindre.

Nouveaux Embauchés - "Vos Papiers !"


Signe des temps (?), le contrôle des références académiques est réalisé systématiquement depuis plusieurs mois par toutes les filiales d'Oracle, y compris en France au travers de la société Kroll.


Ce contrôle concerne également l'emploi précédent du salarié-candidat auquel on demande le nom et coordonnées des anciens responsables dans son parcours professionnel et l'autorisation de les contacter. Le formulaire ajoute le caractère obligatoire de pourvoir contacter au moins 2 responsables sur une période de 5 ans.

Si la version Française est de plus en plus édulcorée, les déclinaisons internationales du formulaires incluent également, à l'américaine, une décharge concernant l'archivage et le stockage de données personnelles, ethniques, politiques, syndicales éventuellement fournies concernant le salarié, et qui resteront attachées à leur dossier !

On jugera du caractère complètement décalé vu de notre modèle Européen d'une telle approche de flicage des futurs candidats, et également de la difficulté d'avoir une deuxième chance en regard d'une expérience précédente malheureuse ...

Nous vous renvoyons également aux commentaires détaillés sur le Blog de la CFE-CGC d'Oracle

26 avril 2006

Ex-Peoplesoft - Suppression de la prime de vacances

Dans le droit fil du post précédent, la direction a procédé le 12 Avril dernier à la dénonciation de "l'usage" de versement des primes de vacances pour les salariés ex-peoplesoft.
Il s'agit pour la direction de procéder à un alignement (i.e. normalisation vers le bas [NDR]) des politiques salariales en ce qui concerne cette prime conventionnelle.
Toute prime (i.e. bonus) versée pendant la période d'été sera considérée comme se substituant à la prime de vacances.

Si la direction, devant l'opposition résolue de la CFDT s'est montrée prête à (peut-etre ?) envisager de revoir sa position, l'usage a cependant été dénoncé.

Vous pouvez nous aider en interrogeant vos managers sur ce volet de la vision 2010 !

Une prime conventionnelle n'est pas un usage qu'on dénonce. Il faudra de plus démontrer que le versement d'une autre prime, distribuée volontairement par l'employeur, compense totalement le montant associé à la prime de vacances.

On voit l'enjeu du débat pour tous les salariés...
Affaire à suivre...

14 avril 2006

La prime de vacances est due !

En Novembre 2001, alors que la direction d'Oracle France supprimait la rémunération variable de certaines catégories de salariées, elle indiquait "Toutes les personnes sans bonus, ni variable, ni prime dans la période de référence recevront conformément à la convention une prime de vacances".

En Octobre 2002, la direction faisait volte face sur les argumentaires suivants :
  • La prime de vacances s’analyse de manière collective et non individuellement. La méthode de répartition de la prime est laissée à l’employeur.
  • Les quelques primes de vacances versées en FY02 n’auraient pas dû l’être. La Direction décidera des actions à mener si elle souhaite récupérer ces sommes versées.
  • Les Collaborateurs qui ont reçu la prime par erreur recevront un courrier précisant la position de l’entreprise à ce sujet.

Depuis la direction s'était toujours refusée à verser cette prime de vacances, notamment aux salarié(e)s bénéficiant uniquement d'une rémunération fixe, pourtant plus particulièrement concernées dans l'esprit du legislateur et des négociateurs conventionnels par le versement de cette prime.

La direction ne saurait en effet justifier plus longtemps, alors même qu'elle vient de signer une charte éthique, que le versement de primes aux populations les plus aisées permette de s'exonerer d'aider les salariés dotés des plus petites rémunérations à bénéficier de cette prime.

Aujourd'hui, après avoir sollicité le service juridique de la CFDT, notre lecture est confirmée par un arrêt de cassation décrivant très exactement la raison pour laquelle Oracle devrait revoir sa position.

Suite aux pressions de la CFDT, la direction a finalement accepté d'envisager de revoir sa posture, lors du dernier Comité d'Entreprise. Il nous reste à formaliser cette évolution de la direction pour rétablir les salariés concernés dans leurs droits.

Aidez nous dans cette démarche en interrogeant votre manager sur cette prime et sur le caractère d'exemplarité dans le respect des lois, proné par notre charte interne.

Nota - Aujourd'hui encore, Oracle dénonce le paiement de la prime de vacances pour les ex-salariés de Peoplesoft, comme si les articles de la convention collective ou du code du travail, pouvaient être dénoncés par notre direction !!

En savoir plus : Arret de Cassassion - Avis d'interpretation du Syntec (Pages 2 et 3)

13 avril 2006

Oracle / Siebel - L'avis du Comité d'Entreprise

Le Comité d'Entreprise d'Oracle vient de communiquer ce jour son avis défavorable concernant le projet de fusion tel que proposé par la direction.

Les points d'achoppement portent notamment sur :
- La prise en charge totale des frais de restructuration par la filiale, détruisant l'espoir de participation pour plusieures années,
- Le risque d'accélération des projets de compression des couts, au détriment de la qualité et de l'efficience du service rendu à nos clients,
- L'importance pour la réussite du projet de l'adhésion des salariés.

Vous pouvez prendre connaissance de l'ensemble de cet avis disponible sous OFO (Privé)

Nota - Cet avis, n'ayant qu'une valeur consultative pour la direction, lui permet d'initier la fusion juridique des 2 entités et nous profitons dès lors de l'opportunité pour souhaiter la bienvenue aux salariés de Siebel.

Merci pour vos contributions

Qu'elles soient douces, amères, décalées vos contributions sont toujours interessantes, appréciées et contribuent de manière importante au succès de ce blog.

Vos commentaires postés à l'occasion des 20 ans d'Oracle sont a cet égard particulièrement représentatifs (et vraiment hilarants sur la fin... )

Soyez en, ici, remerciés.

10 avril 2006

Retrait du CPE : Objectif Atteint

Communiqué de presse confédéral

La CFDT se félicite de la réponse claire des parlementaires qui crée ainsi les conditions de la résolution de la crise.

L’hypothèque du CPE est levée. Pour la CFDT, il faut maintenant répondre efficacement à la question de l’insertion des jeunes dans l’emploi. La CFDT sera particulièrement vigilante sur le contenu des dispositifs de la proposition de loi favorisant l’accès à l’emploi des jeunes les plus en difficulté.

La CFDT demande depuis juin dernier que s’engage une réflexion de fond sur la sécurisation des parcours professionnels, la précarité et l’insertion des jeunes. Elle participera donc activement aux discussions qui doivent s’ouvrir maintenant sur ces thèmes. Les organisations syndicales d’étudiants doivent y être associées. C’est à l’avenir, en respectant le dialogue social que doivent se construire ces réponses.
La CFDT attend aussi du patronat qu’il prenne ses responsabilités et ouvre des négociations sur l’accès des jeunes à la vie active.


La section CFDT Oracle rappelle que la CFDT est attachée aux réformes nécessaires à partir du moment où elles sont discutées.

09 avril 2006

Prud'hommales

Près de deux tiers des salariés qui engagent une procédures aux prud'hommes obtiennent au moins partiellement satisfaction, selon une étude du ministère de la justice sur l'année 2004.
Par ailleurs 26% des salariés licenciés pour motif personnel ont saisi les prud'hommes. Les demandes qui contestent le motif du licenciement "sont quatre fois plus nombreuses que celles qui s'attachent au conséquences de la rupture". Par ailleurs, sur ce sujet, le taux d'appel avoisine les 70%, induisant 20% d'infirmation totale du jugement de premiere instance.

Les 270 conseils ont été saisis de 207 700 demandes en 2004.
Il faut en moyenne 14 mois pour obtenir son jugement de 1ere Instance, et près de 20 mois supplémentaire pour l'appel.
La situation du Tribunal de Nanterre est encore plus catastrophique.

Une majorité des ex-salariés d'Oracle ayant ouvert une instance judiciaire se sont regroupés
au sein d'un forum privé permettant de mutualiser les moyens d'action avec le soutien de la section CFDT d'Oracle.

Le savez vous, en cas de litige, vous bénéficiez d'un assistance juridique en adhérant à la CFDT.
Une raison de plus pour nous rejoindre.

En savoir plus : Ministere de la Justice - Oracle

06 avril 2006

"Perenniser" l'activité d'Oracle France ???

La direction ne pouvait échapper à l'exercice d'équilibriste d'une justification "économique" concernant les 2 derniers plans de licenciements au renouvellement support et au developpement.

Je cite "Il s’agit d’une réorganisation qui a pour but de mettre en adéquation des ressources avec des besoins qui doivent permettre à Oracle de pérénniser son activité dans un marché très concurrentiel. Oracle doit donc faire preuve d’un maximum d’adaptation au regard de l’évolution du marché."

Par ailleurs sur le développement,la réponse de la direction reste dans la même veine "une nouvelle réorganisation de l’équipe « Développement Applications » a été récemment définie pour notamment améliorer la profitabilité par ligne de produit pour s’aligner sur les standards du marché,[...]."

On notera également : "La consolidation des équipes dans les grands centres de développement afin de réduire les couts et d’augmenter l’efficacité des processus. Il est en effet plus efficace (du point de vue Assurance Qualité et Développement des ressources - formation, transfert de compétence, animation des équipes) de consolider les rôles de même nature dans des équipes regroupées ayant atteint la taille critique."

Il n'est pas inutile de rappeler qu'aucune présentation de ces "standards du marché" n'a pu etre réalisée par la direction, et pour cause; après avoir ensensé les bienfaits du modèle décentralisé, du client/serveur, de la proximité, de l'autonomie, nous construisons des mastodontes de génération logicielle... Pour découvrir plus tard que l'on est plus en phase avec les besoins de nos différents utilisateurs ?

Nous vous encourageons a prendre connaissance de ces 2 derniers avis communiqués au CE.
Nous en profitons également pour vous donner la position de la direction sur le support du dimanche (OOH).
Nota - Ces documents ne sont pas accessible en dehors de l'intranet Oracle et ne doivent pas être communiqués à des tiers.

Developpement Livre 3 (aspect social) - Livre 4 (aspect économique) Réponse Direction.
Renouvellement support - Livre 3 (aspect social), livre 4 (économique) Réponse Direction.
Avis OOH - Réponse direction

Vous souhaitez être informé plus en amont, vous approprier les mécanismes à l'oeuvre, proposer d'autres manière de faire ou de communiquer, participer à nos actions en restant strictement anonyme... Rejoignez nous.

04 avril 2006

Oracle France a 20 ans...


Cela se fête et la direction au travers de l'équipe Animation Interne n'a pas ménagé sa peine... A petit budget.

Chocolats, sucreries, ballons,
quizz...concours pour gagner...... Des places de parking ?

Vous pouvez également considérer le blog de la CGC sur ce sujet.

Une fois n'est pas coutume, et nous vous proposons de vous appropriez les commentaires sur cet evenement en donnant vos impressions, au travers du lien ci-dessous.


03 avril 2006

CPE - Rendez vous le 4 Avril

Oui, notre position est réformiste et nous voulons être des acteurs de changements.
Oui, nous sommes près à remettre en place les dogmes concernant le contrat de travail, la formation et prendre nos responsabilités en engageant notre signature comme certains ont pu nous le reprocher dans le passé.

Cependant, être acteur du changement demande à disposer des cartes de négociations et de la mobilisation de tous.

En annoncant vendredi soir qu'il promulguait la loi instituant le CPE tout en demandant que le texte ne soit pas appliqué jusqu'au vote d'une « nouvelle loi » destinée à améliorer « les points qui ont fait débat », le président de la République sème la confusion et refuse d'ouvrir la seule porte qui convienne.

Aidez nous par votre mobilisation à montrer que la réforme est un acte démocratique pas technocratique, ni d'opportunisme politique.

Pour informer votre manager de votre participation à ce mouvement, nous vous encourageons, par courtoisie, à lui envoyer un mail indiquant : M'associant au mot d'ordre des organisations syndicales contre le contrat premiere embauche, je te prie de noter que je serai partiellement en débrayage le 4 Avril de XX à YY H.

Nota - Dans le cas de cadres en autonomie complète et si vous maintenez une activité le reste de la journée, la direction ne peut pas procéder à des retenues partielle de salaire sur une base horaire.